2018-00815 - Ingénieur Génie Logiciel (H/F) Analyse de Divergence de Simulations Stochastiques Massives

Type de contrat : CDD de la fonction publique

Niveau de diplôme exigé : Bac + 5 ou équivalent

Fonction : Ingénieur scientifique contractuel

Contexte et atouts du poste

Le centre Inria Sophia Antipolis - Méditerranée compte 37 équipes de recherche, ainsi que 9 services d’appui à la recherche. Le personnel du centre (600 personnes environ dont 400 salariés Inria) est composé de scientifiques de différentes nationalités (250 personnes étrangères sur 50 nationalités), d’Ingénieurs, de Techniciens et Administratifs. La  majorité des équipes de recherche du centre sont localisées à Sophia  Antipolis et Nice dans les Alpes-Maritimes. Six équipes sont  implantées à Montpellier et une équipe est  hébergée par le département d'informatique de l'université de Bologne en Italie. Le Centre est membre de la Communauté d’Université et d’Établissement (ComUE) « Université Côte d’Azur (UCA) ».                               

Equipe Projet TOSCA

L’équipe projet TOSCA développe des méthodes de simulation et calibration pour des modèles stochastiques généraux dont les coefficients et les conditions aux bords ont les singularités imposées par la physique, la biologie ou la finance, ce qui rend les solutions difficiles à discrétiser et à estimer. Nous analysons mathématiquement des modèles réels et leurs méthodes de simulation numérique en exploitant la richesse de la théorie des processus stochastiques et de ses liens étroits avec les équations aux dérivées partielles.

Service d’Expérimentation et de Développement (SED)

Le service d’expérimentation et de développement du centre de recherche Inria Sophia Antipolis - Méditerranée compte 9 ingénieurs de recherche permanents qui portent et encadrent des projets de développement logiciel dans un contexte scientifique en étroite collaboration avec les chercheurs du centre. Ils gèrent aussi des plateformes expérimentales matérielles telles qu’un cluster de calcul et une salle de réalité virtuelle. Prônant les méthodes agiles, et les cycles de développement courts et itératifs, ces ingénieurs maintiennent également des plateformes logicielles qui permettent de décliner des applicatifs multidisciplinaires inscrits dans les domaines de recherche des équipes projet du centre.

Mission confiée

Intégré au sein d’une équipe de développement multidisciplinaire de 7 personnes, vous participerez à une recherche innovante dédiée à expérimenter des algorithmes récemment conçus et des tests statistiques pour détecter certains comportements pathologiques de simulations à grande échelle de modèles stochastiques computationnels.

Les simulations et les tests seront effectués sur des clusters et des supers calculateurs nationaux, l’objectif étant de mettre en place des contrôles dynamiques d’erreurs numériques pour les méthodes de Monte Carlo et les méthodes particulaires stochastiques mises en œuvre sur des ordinateurs de la prochaine génération.

C’est une opportunité unique de collaborer étroitement avec une équipe de recherche à la pointe dans le domaine de l’analyse stochastique et des probabilités numériques, de mettre en application les dernières technologies en matière de calculs parallèles et de travailler en équipe suivant les méthodologies agiles.

Principales activités

Vous intégrerez une équipe multidisciplinaire de 6/7 personnes, dont 4 ingénieurs permanents, impliquée dans le développement de plusieurs applications scientifiques. L’équipe travaille selon la méthodologie SCRUM au cours de cycles itératifs courts d’une durée standard de deux semaines. Tous les aspects du génie logiciel sont régulièrement abordés, que les applications soient conçues de zéro ou qu’elles soient une refonte de codes existants. Cela implique la gestion de version, les systèmes de compilation, le développement au moyen de divers langages et leur interopérabilité, l’écriture de tests et de documentation, l’intégration continue, puis le déploiement du logiciel sur plusieurs plateformes (a minima Linux, Mac OS et Windows).

Les thématiques scientifiques abordées par les applications étant très diverses, vous serez amené à mettre en œuvre ces techniques et ces méthodologies dans des contextes extrêmement variés et passionnants :

  • les mathématiques appliquées, le calcul et la simulation (équipes Tosca et Acumes)
  • la vision, la perception et l’interprétation multimédia (équipe Stars)
  • les neurosciences et la médecine numérique (équipe Athena)
  • la santé, la biologie et la planète numérique (équipe VirtualPlants, Morpheme, Biocore)

Compétences

Compétences requises :

  • Langages C, C++
  • Threading, concurrence ou GPGPU (e.g. OpenMP, MPI, OpenCL, CUDA)
  • Systèmes de compilation (e.g. Cmake, scons, autotools)
  • Gestion de version (e.g. git, mercurial, subversion)
  • Conception et programmation objet, en particulier les Design patterns
  • Outils de programmation courants (e.g. doxygen, ctest, travis/jenkins)
  • Environnement Linux
  • Bonne capacité rédactionnelle en français et en anglais
  • Autonomie, goût du travail en équipe
  • Bon niveau en anglais oral et écrit

Compétences complémentaires :

  • Langages Javascript ou Python
  • Environnements Mac OS ou Windows
  • Interfaces graphiques et/ou visualisation 2D/3D (e.g. OpenGL, Qt, VTK)

Avantages sociaux

  • Restauration subventionnée
  • Transports publics remboursés partiellement
  • Sécurité sociale
  • Congés payés
  • Aménagement du temps de travail
  • Installations sportives

Rémunération

Salaire mensuel brut proposé : à partir de 2562 € brut mensuel (selon expérience)

Lieu de travail :   Centre de recherche Inria Sophia Antipolis – Méditerranée - 2004 route des lucioles – BP 93 - 06902 Sophia Antipolis cedex

Date prévisionnelle de prise de fonction : septembre 2018

Durée du contrat :   14 mois