2018-00912 - THESE - Optimisation dynamique du trafic routier dans un réseau urbain à grande échelle

Type de contrat : CDD de la fonction publique

Niveau de diplôme exigé : Bac + 5 ou équivalent

Fonction : Doctorant

A propos du centre ou de la direction fonctionnelle

Le centre de recherche Inria Grenoble Rhône-Alpes regroupe un peu moins de 800 personnes réparties au sein de 35 équipes de recherche et 9 services support à la recherche.

Ses effectifs sont distribués sur 5 campus à Grenoble et à Lyon, en lien étroit avec les laboratoires et les établissements de recherche et d'enseignement supérieur de Grenoble et Lyon, mais aussi avec les acteurs économiques de ces territoires.

Présent dans les domaines du logiciel, du calcul haute performance, de l'internet des objets, de l'image et des données, mais aussi de la simulation en océanographie et en biologie, il participe au meilleur niveau à la vie scientifique internationale par les résultats obtenus et les collaborations tant en Europe que dans le reste du monde.

Mission confiée

L'Agence internationale de l'énergie affirme que plus de 50% de la consommation mondiale de pétrole est destinée au transport, et les trois quarts de l'énergie utilisée dans le secteur est consommée sur les routes. De plus, l'Agence européenne de l'environnement affirme que le transport représente près d'un quart des émissions totales de gaz à effet de serre. La recherche peut faire beaucoup pour réduire considérablement l'empreinte énergétique et environnementale des transports simplement en régulant le comportement du trafic sans modifier l'infrastructure routière. En outre, la diffusion d'agents connectés et automatisés dans les réseaux de trafic facilitera la mise en œuvre pratique des solutions de recherche. L'objectif de cette thèse est de définir un modèle de trafic macroscopique, basé sur des variables telles que le flux et la densité des véhicules, qui peuvent être mesurés ou estimés, qui soit capables de représenter les phénomènes principaux ayant une incidence sur la consommation d'énergie et les émissions polluantes. En particulier, le modèle devrait pouvoir suivre l'évolution de la congestion et des files d'attente dans le réseau routier et représenter les différents états de trafic et leur vitesse associée. Un tel modèle sera particulièrement adapté pour estimer la consommation d'énergie du trafic et les émissions, ainsi que pour l’optimisation en temps réel à grande échelle en agissant sur des actionneurs tels que les limites de vitesse et les feux de signalisation. Pour atteindre cet objectif, la stratégie de modélisation et de contrôle proposée doit être rapide sans sacrifier la précision. La solution de modélisation développée au cours de la thèse sera validée et comparée à des modèles de trafic macroscopiques bien établis afin d'évaluer sa précision. Les techniques d'optimisation seront évaluées au moyen d'un simulateur de trafic microscopique, un outil largement utilisé par les ingénieurs du trafic pour vérifier les stratégies de contrôle avant déploiement. 


 Mots clefs: modélisation du trafic, estimation de consommation énergétique, optimisation du trafic
 

Principales activités

Directeur de thèse Dr. CANUDAS DE WIT Carlos, Gipsa-lab

Ecole doctorale ED EEATS (Electronique, Electrotechnique, Automatique et Traitement du Signal), edeeats.grenoble-inp.fr

Encadrant IFPEN Dr. DE NUNZIO Giovanni, Ingénieur de recherche, giovanni.de-nunzio@ifpen.fr

Localisation du doctorant Inria Rhône-Alpes, Grenoble, France et  IFP Energies nouvelles, Solaize, France  

Durée et date de début 3 ans, début de préférence : le 1 octobre 2018 

Employeur IFP Energies nouvelles, Solaize, France

Qualifications Master 2 en Génie Electrique, Ingénierie Automatique

Connaissances linguistique Bonne maîtrise de l’anglais indispensable, français souhaitable

Autres qualifications Bonne maîtrise de la programmation, Matlab/Python

Salaire  2 245€/mois

 
 

Compétences

Compétences techniques et niveau requis : Matlab/Python 

Langues : Anglais et Français

 

Avantages sociaux

  • Restauration subventionnée
  • Transports publics remboursés partiellement
  • Sécurité sociale
  • Congés payés
  • Aménagement du temps de travail
  • Installations sportives