2017-00132 - Ingénieur recherche en méthodes formelles appliquées au cloud computing H/F

Type de contrat : CDD de la fonction publique

Niveau de diplôme exigé : Thèse ou équivalent

Autre diplôme apprécié : Doctorat en Informatique, spécialité en méthodes formelles, génie logiciel et/ou système

Fonction : Ingénieur scientifique contractuel

Corps d'accueil : Ingénieur de Recherche (IR)

Niveau d'expérience souhaité : Jusqu'à 3 ans

A propos d'Inria

Inria, institut de recherche dédié au numérique, promeut « l'excellence scientifique au service du transfert technologique et de la société ». Inria emploie 2700 collaborateurs issus des meilleures universités mondiales, qui relèvent les défis des sciences informatiques et mathématiques. Son modèle ouvert et agile lui permet d’explorer des voies originales avec ses partenaires industriels et académiques. Inria répond ainsi efficacement aux enjeux pluridisciplinaires et applicatifs de la transition numérique. Inria est à l'origine de nombreuses innovations créatrices de valeur et d'emplois.

A propos du centre ou de la direction fonctionnelle

Le centre de recherche Inria Lille - Nord Europe, créé en 2008, compte 360 personnes dont 300 scientifiques répartis dans 16 équipes de recherche. Reconnu pour son implication forte dans le développement socio-économique sur le territoire des Hauts de France, Inria s’engage, aux côtés de ses partenaires académiques, institutionnels et industriels, sur les grands chantiers de  recherche et d’innovation dans le domaine du numérique.

Contexte et atouts du poste

Ce poste s’inscrit dans une collaboration entre les équipes-projets Spades du centre Inria Grenoble-Rhône-Alpes et Spirals du centre Inria Lille – Nord Europe.

L’équipe-projet Spades vise à maîtriser la complexité et la fiabilité des systèmes informatiques embarqués en réseau en mettant l’accent sur trois questions clés : comment construire des systèmes embarqués en réseau comme des structures modulaires et adaptables ? comment programmer des systèmes contraints en termes de ressources et de comportement sur des architectures multi-cœurs ? comment programmer des systèmes embarqués fiables et tolérants aux pannes avec différents niveaux de criticité ?

L’équipe-projet Spirals mène des activités de recherche dans les domaines des systèmes répartis et des sciences du logiciel. Nous avons pour but d'introduire plus d'autonomie dans les mécanismes d'adaptation des systèmes logiciels, en particulier, afin d'assurer la transition des systèmes adaptatifs vers les systèmes auto-adaptatifs. Nous visons plus particulièrement deux propriétés : l'auto-guérison et l'auto-optimisation. Avec l'auto-guérison, nous avons pour but d'étudier et d'adapter des solutions de fouille de données et d'apprentissage à la conception et la mise en œuvre de systèmes logiciels, plus particulièrement en vue de la réparation automatique des systèmes logiciels. Avec l'auto-optimisation, nous avons pour but de partager, collecter et analyser les comportements dans un environnement réparti afin de continuellement adapter, optimiser et maintenir en fonctionnement des systèmes logiciels et d'aller vers l'obtention de systèmes distribués éternels. L’équipe-projet Spirals travaille dans le domaine du cloud computing et du développement d’applications mobiles.

Mission confiée

Le poste consiste à mener des travaux de recherche dans le cadre de la définition d’un modèle de programmation formelle pour le domaine du cloud computing (modèle ci-après désigné GlobalOS).

GlobalOS a pour ambition d’être un modèle de référence pour la description d’infrastructures virtualisées aux niveaux middleware, système et réseau. Il s’agit de fournir une base normative pour la description d’architectures logicielles destinées à être déployées, exploitées et gérées sur ce type d’infrastructures cibles.

Le travail à effectuer comprend essentiellement deux tâches qui sont la définition du modèle en lui-même et la réalisation d’un prototype de démonstration. Le modèle s’appuiera sur l’expertise et les travaux déjà réalisés par les équipes-projets Spades et Spirals (1) autour de la modélisation d’architectures logicielles systèmes en Alloy et en Coq, (2) sur les travaux récents de Jean-Bernard Stefani sur la notion de location graph, (3) sur la modélisation de systèmes virtualisés avec OCCI et TOSCA.

Les travaux à réaliser dans le cadre de ce poste sont dans la continuité de ceux déjà réalisés dans le cadre du laboratoire commun I/O Labs entre Orange Labs et Inria. La personne recrutée travaillera en équipe avec Jean-Bernard Stefani (Inria Spades), Philippe Merle et Lionel Seinturier (Inria Spirals) et leurs interlocuteurs sur ce sujet chez Orange Labs.

 

Principales activités

  • Étudier l’état de l’art sur les méthodes formelles pour le domaine du cloud computing, du système, du réseau et de la virtualisation des fonctions réseau (NFV)
  • S’approprier le contexte applicatif du partenaire industriel du projet
  • Proposer des solutions innovantes
  • Prototyper ces solutions
  • Interagir avec le partenaire industriel sur le bien-fondé des solutions
  • Communiquer sur les résultats obtenus (publications scientifiques, présentations orales, etc.)

Compétences

  • Connaissance en cloud computing, intergiciel, système, réseau, NFV et/ou SDN
  • Connaissance des technologies OpenStack, Heat, YANG, TOSCA et/ou OCCI fortement appréciée
  • Connaissance en génie logiciel
  • Connaissance en méthodes formelles, plus particulièrement la langage de spécification Alloy

 

Avantages sociaux

  • Possibilité de restauration sur site
  • Prise en charge partielle des frais de transport en commun

Rémunération

Le poste est ouvert :

  • à la mobilité interne Inria, rémunération selon conditions statutaires
  • à la mobilité inter fonction publique, par voie de détachement pour une durée de trois ans, renouvelable, rémunération selon conditions statutaires
  • en CDD fonction publique, rémunération selon expérience entre 30 000 € et 35 000 € annuel brut