2018-00992 - Développement embarqué: portage du microkernel Sytare sur l'OS Riot

Type de contrat : CDD ou Mobilité IT

Contrat renouvelable : Oui

Niveau de diplôme exigé : Bac + 5 ou équivalent

Autre diplôme apprécié : Thèse

Fonction : Ingénieur scientifique contractuel

A propos du centre ou de la direction fonctionnelle

Le centre de recherche Inria Grenoble Rhône-Alpes regroupe un peu moins de 800 personnes réparties au sein de 35 équipes de recherche et 9 services support à la recherche.

Ses effectifs sont distribués sur 5 campus à Grenoble et à Lyon, en lien étroit avec les laboratoires et les établissements de recherche et d'enseignement supérieur de Grenoble et Lyon, mais aussi avec les acteurs économiques de ces territoires.

Présent dans les domaines du logiciel, du calcul haute performance, de l'internet des objets, de l'image et des données, mais aussi de la simulation en océanographie et en biologie, il participe au meilleur niveau à la vie scientifique internationale par les résultats obtenus et les collaborations tant en Europe que dans le reste du monde.

Contexte et atouts du poste

Le système Riot (https://www.riot-os.org/) est bien connu au sein d’Inria, c’est une implémentation commune de Inria et de Freie Universität Berlin qui est aujourd’hui l’un des OS open-source les plus utilisés sur les petits systèmes embarqués. L’arrivée des mémoires non-volatiles promet une nouvelle génération de capteurs sur lesquels la hiérarchie mémoire sera plus hétérogène qu’aujourd’hui. Le système communicant pourra subir une coupure d’alimentation complète et reprendre son activité en cours lorsque l’alimentation revient.


Sytare (https://gitlab.inria.fr/citi-lab/sytare/), développé depuis trois ans par l’équipe Socrate (avec le soutien d’une ADT), cible l’alimentation intermittente qui arrivera lorsque les technologies de harvesting (récupération de l’énergie ambiante) seront
démocratisées.

L’objectif de cette ADT est de rendre Riot compatible avec les architecture à base de NVRAM, donc d’intégrer Sytare à Riot et d’ouvrir ainsi Riot aux plateformes ultra low power contenant de la NVRAM, e.g. les microcontrôleurs Texas Instrument MSP430FR5969.

 

Mission confiée

Les objectifs de l’ADT SytaRiot sont les suivants :

1. Porter Riot sur des microcontrôleurs intégrant de la NVRAM. Ceci sera
fait en intégrant les mécanismes développés dans le logiciel Sytare permettant de
conserver la cohérence des données en cas de coupure de courant et notamment des
périphériques.

2. Faire le pont entre deux communautés scientifiques, celle développant Riot et travaillant sur des systèmes embarqués dont la puissance est de l’ordre du milliwatt, et celle qui conçoit les futurs capteurs sans batteries, consommant une puissance de l’ordre du microwatt et alimentés par récupération d’énergie ambiante.
Pour cela il est impératif que les missions longues mentionnées en Section ?? soient financées.

3. Proposer pour la première fois un OS embarqué adapté aux nouvelles technologies de NVRAM, c’est à dire supportant l’alimentation intermittente.

Trois jalons technologiques principaux :
1. Riot for MSP430FRAM : faire un portage de Riot vers la carte à base de MSP430 et NVRAM MSP430FR5969.
2. Normally-off Riot : implémenter des mécanismes de sauvegarde/restauration de l’état de la plateforme permettant de l’éteindre/rallumer fréquemment.
3. Transiently-powererd Riot : rendre Riot résilient aux coupures de courant intempestives liées à la récupération d’énergie.

Principales activités

Principales activés (5 maximum) :

Développement embarqué (langage C)

Test et expérimentations sur des plateforme embarquées de Type MSP430

Recherche bibliographique

Deux séjours à Berlin de 15 jours environ

Activités complémentaires (3 maximum) :

Autre activités de recherche utile à l'équipe (veille technologique)

electronique élémentaire

 

 

Compétences

Développement embarqué (C embarqué)

Compétence compilation/OS et architecture de machine

Compétence linux, développement et administration

Compétence minimales en éléctroniqu

 

Avantages sociaux

  • Restauration subventionnée
  • Transports publics remboursés partiellement
  • Sécurité sociale
  • Congés payés
  • Aménagement du temps de travail
  • Installations sportives