2020-02657 - Post-Doctorant F/H Couplage entre technique de nage et résistances hydrodynamiques en natation

Type de contrat : CDD

Niveau de diplôme exigé : Thèse ou équivalent

Fonction : Post-Doctorant

A propos du centre ou de la direction fonctionnelle

Le centre Inria Rennes - Bretagne Atlantique est un des huit centres d’Inria et compte plus d'une trentaine d’équipes de recherche. Le centre Inria est un acteur majeur et reconnu dans le domaine des sciences numériques. Il est au cœur d'un riche écosystème de R&D et d’innovation : PME fortement innovantes, grands groupes industriels, pôles de compétitivité, acteurs de la recherche et de l’enseignement supérieur, laboratoires d'excellence, institut de recherche technologique

Contexte et atouts du poste

Vous envisagez une expérience de chercheur dans le sport de haut niveau ? L'Université Rennes 2 et l’Ecole Normale Supérieure de Rennes recherchent un candidat post-doctoral pour entreprendre des recherches sur l'analyse du mouvement et l’évaluation des résistances hydrodynamiques chez des nageurs de très haut-niveau. Une opportunité passionnante s'offre à un docteur enthousiaste et motivé pour réaliser ces recherches tout en étant intégré au Programme Prioritaire de Recherche (PPR) « Sport de très Haute Performance » de l’ANR en afin de permettre à la France d’augmenter le nombre de médailles lors des Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) 2024. Le Projet NEPTUNE (« Natation Et Paranatation, Tous Unis pour Nos Elites ») est lauréat de cet appel à projet piloté par l’ANR et le CNRS. Ce projet profite de compétences multiples au travers d’un important consortium impliquant onze établissements de recherche et deux fédérations sportives (Fédération Française de Natation et Fédération Française Handisport).


Contexte


L'objectif du projet interdisciplinaire NePTUNE est de fournir aux entraîneurs et aux nageurs français des outils et des méthodes quantitatives (1) pour évaluer les facteurs clés de la performance (rapport cadence/distance par cycle, vitesse, résistance hydrodynamique, force, efficacité de glisse, coordination motrice, etc), (2) pour identifier les différents profils de performance afin d'individualiser l'entraînement, (3) pour réaliser des modèles physiques afin d'optimiser la performance. Ainsi, une des problématiques développées dans le cadre de ce projet concerne l’optimisation du mouvement en natation de très haut-niveau (nageurs potentiellement médaillables aux JOP) et en particulier les liens entre les résistances hydrodynamiques et la technique de nage. En se basant sur des approches innovantes, nous proposons d'évaluer les facteurs clés précédents lors de situations expérimentales, à partir desquels les connaissances peuvent être transférées aux entraîneurs pour le suivi des nageurs. Pour atteindre ces objectifs, nous proposons un axe de recherche mixant la biomécanique et la mécanique des fluides.


Environnement


Le laboratoire M2S (Mouvement, Sport, Santé http://m2slab.com) qui s'intéresse aux effets du sport et de l'activité physique sur la performance et la santé est un laboratoire reconnu dans le domaine des sciences du sport. Le laboratoire poursuit cet objectif en utilisant des approches multidisciplinaires, notamment en couplant l'analyse et la synthèse des mouvements sur la base de données expérimentales et de modèles numériques humains. Pour ce faire, le laboratoire peut s'appuyer sur une plateforme technique exceptionnelle ImmerMove qui comprend une salle de réalité virtuelle (12x4x4 m) et une un gymnase (30x20x10 m) dédié exclusivement à l'analyse du mouvement. Cette plateforme comprend divers équipements d'analyse du mouvement tels que des systèmes de capture de mouvement optiques et inertiels, des systèmes d'évaluation de force externe et des systèmes électromyographiques pour des mesures en milieux terrestre et aquatique.

Mission confiée

L’objectif principal sera de définir des critères biomécaniques de minimisation des résistances actives en situation de nage à partir du développement de méthodes d’évaluation des paramètres hydrodynamiques et d’analyse de mouvement, notamment en développant des méthodes de capture de mouvement sous-marine (optoélectronique et IMU). L'une des principales responsabilités du titulaire du poste sera l'élaboration d'un modèle biomécanique basé sur des centrales inertielles en environnement aquatique afin d'évaluer la cinématique des articulations humaines mais également de développer des méthodes d’évaluation des résistances en natation à l’aide d’un dispositif électromécanique permettant de tracter le nageur. La combinaison des deux approches doit permettre une analyse intra-cycle des caractéristiques de propulsion à des fins d’optimisation du mouvement. Ces développements doivent servir d'outil d'aide à la décision pour les entraîneurs. Le candidat retenu recevra le soutien de l'équipe de recherche du M2S et de l’équipe INRIA Mimetic ainsi que celui des départements optimisation de la performance de la Fédération Française de Natation et de la Fédération Française Handisport. Ce projet sera mené au sein du laboratoire M2S (Université Rennes 2 – Ecole Normale Supérieure de Rennes) en collaboration avec l’ENPC (Ecole des Ponts ParisTech).

Principales activités

Principales activités:

  • Expérimentation en milieu aquatique sur nageurs de très haut niveau
  • Analyse biomécanique -musculosquelettique de la nage
  • Analyse des résistances actives et passives en bassin
  • Développement de critères de minimisation des résistances en fonction des tehchnqies de nage

Activités complémentaires:

  • Collaborations scientifiques multi-partenaires
  • Rédaction d'articles scientifiques

 

Compétences

Le candidat doit avoir de bonnes connaissances dans la plupart des domaines suivants :
● Modélisation mécanique (par exemple, cinématique et dynamique de systèmes multi-corps, mécanique des fluides)
● Instrumentation et capteurs électromécaniques
● Maîtrise des technologies d’analyse du mouvement (en particulier, les centrales inertielles)
● Programmation, notamment en MATLAB.

Avantages

  • Restauration subventionnée
  • Transports publics remboursés partiellement

Rémunération

 Rémunération mensuelle brute de 2653 euros