2022-05027 - Doctorant F/H PhD Thesis - Conception optimale du réseau de mobilité urbaine pour un partage durable de l'espace entre les véhicules et les modes de transport doux

Type de contrat : CDD

Niveau de diplôme exigé : Bac + 5 ou équivalent

Fonction : Doctorant

Niveau d'expérience souhaité : De 3 à 5 ans

A propos du centre ou de la direction fonctionnelle

Le centre de recherche Inria Grenoble - Rhône-Alpes regroupe un peu moins de 600 personnes réparties au sein de 22 équipes de recherche et 7 services support à la recherche.

 Son effectif est distribué sur 3 campus à Grenoble, en lien étroit avec les laboratoires et les établissements de recherche et d'enseignement supérieur (Université Grenoble Alpes, CNRS, CEA, INRAE, …), mais aussi avec les acteurs économiques du territoire.

 Présent dans les domaines du calcul et grands systèmes distribués, logiciels sûrs et systèmes embarqués, la modélisation de l’environnement à différentes échelles et la science des données et intelligence artificielle, Inria Grenoble - Rhône-Alpes participe au meilleur niveau à la vie scientifique internationale par les résultats obtenus et les collaborations tant en Europe que dans le reste du monde.

Contexte et atouts du poste

Contexte

Aujourd'hui, nous assistons à une propagation rapide de la mobilité multimodale dans nos villes et à une volonté des collectivités de promouvoir de nouveaux comportements de mobilité. Ces changements entraînent une évolution et une croissance des réseaux routiers avec des modifications qui sont souvent loin d'être conçues de manière optimale, et les autorités publiques commencent à étudier comment intégrer de nouveaux chemins et routes pour les nouveaux modes de transport doux (vélos, trottinettes, etc.).

Il s'agit d'un problème très critique et d’actualité pour les villes et les gestionnaires de la mobilité, qui ne disposent pas d'outils actualisés et faciles à utiliser pour évaluer l'impact de leurs décisions en matière de conception de réseaux. En pratique, plusieurs questions restent sans réponse, comme celle de savoir quelle structure de réseau routier est la mieux adaptée pour supporter de nouveaux changements dans sa capacité, pour faciliter le partage de l'espace, et éventuellement pour soutenir le remplacement de certaines routes en faveur de voies dédiées à la mobilité douce.

 

 

 

Mission confiée

Problématique scientifique

D'un point de vue scientifique, la modélisation et la fusion de différents graphes de mobilité tout en garantissant une complexité compatible avec les applications d'optimisation constituent un défi. Des transformations mathématiques de la topologie du graphe routier réel en une nouvelle topologie préservant des propriétés de connectivité spécifiques seraient utiles pour réduire le domaine de modélisation et simplifier l'analyse du système. Les différentes transformations de graphe nécessitent un calibrage et une identification des paramètres qui seront effectués en analysant les données réelles de mobilité. Ensuite, la conception topologique du graphe routier multimodal se concentrera sur l'optimisation de la mobilité des personnes dans les zones urbaines en ce qui concerne la sécurité, l'impact environnemental et l'exposition aux concentrations de polluants. En pratique, les variables d'optimisation seront l'emplacement et la taille des nouvelles routes ou voies, les nouvelles lignes de transport public, la taille des zones à faibles émissions, etc

Principales activités

Plan provisionnel de la thèse :

Revue de la littérature scientifique
Modélisation des graphes de mobilité pour voitures et modes doux

Réduction de modèle et fusion des deux graphes (multi-classes)

Conception topologique du graphe optimisant les flux de mobilité, la sécurité, limpact environnemental

Simulation numérique de la stratégie proposée en application aux réseaux réels de Lyon ou Grenoble

Mots clefs

Directeur de thèse

Théorie des graphes, optimisation topologique, apprentissage automatique, mobilité durable

 Dr. CANUDAS DE WIT Carlos, Directeur de Recherche CNRS,

Gipsa-lab et Inria Grenoble Rhône-Alpes,

carlos.canudas-de-wit@cnrs.fr, Scopus Author ID

Ecole doctorale

ED EEATS, Page web

Encadrant IFPEN

Dr. DE NUNZIO Giovanni, Chef de projet

Département Contrôle, Signal et Système, IFP Energies nouvelles giovanni.de-nunzio@ifpen.fr, ORCID

Localisation du doctorant

Centre de recherche Inria Grenoble Rhône-Alpes, Grenoble, France et

IFP Energies nouvelles, Lyon, France

Durée et date de début

3 ans, démarrage en novembre 2022

Employeur

Inria Grenoble Rhône-Alpes

Compétences

 

Qualifications

Master 2 en Mathématiques ou Génie Electrique, spécialité en Automatique

Connaissances linguistique

Bonne maîtrise de l’anglais oral et écrit indispensable. Français souhaitable

Autres qualifications

Bonne maîtrise de la programmation Matlab/Python

Avantages

  • Restauration subventionnée
  • Transports publics remboursés partiellement
  • Congés: 7 semaines de congés annuels + 10 jours de RTT (base temps plein) + possibilité d'autorisations d'absence exceptionnelle (ex : enfants malades, déménagement)
  • Possibilité de télétravail  et aménagement du temps de travail
  • Équipements professionnels à disposition (visioconférence, prêts de matériels informatiques, etc.)
  • Prestations sociales, culturelles et sportives (Association de gestion des œuvres sociales d'Inria)
  • Accès à la salle de sport 
  • Accès à la formation professionnelle
  • Sécurité sociale

Rémunération

1ère et 2e année : 1982 euros / mois brut

3ème année : 2085 euros / mois brut